Je me fais enlever deux molaires

Je sais que mes billets sur le fait que j’ai mal aux dents commencent à être un peu lourds, mais bon voilà : le dentiste m’a recommandé de me faire enlever deux molaires.

Vers la fin du tunnel

Voilà maintenant un bon bout de temps que mes dents me gâchent la vie. Oui, et je pèse mes mots. Il faut savoir en effet que très souvent, mon mal de dents me met dans des situations inconfortables : en pleine réunion d’affaires ou lors d’une discussion très importante, voilà que cette douleur tordante me plie en deux et m’empêche de prononcer un seul mot pour les quelques minutes qui suivent. J’ai alors l’air d’un ahuri, les deux mains s’agrippant contre ma joue dans l’espoir de calmer la douleur mais en vain.

Enlever deux molaires : une solution radicale

Je vous avais dit il y a quelques temps que je devais adopter un mode de vie plus sain, à savoir ne plus manger de choses glacées ou d’aliments trop chauds, en raison de mes dents déchaussées. Mon dentiste m’a alors conseillé de prendre une décision radicale : aller à la source du problème et enlever mes deux molaires. Ainsi, je pourrai retrouver une vie à peu près normale et consommer des aliments dont je m’étais privé depuis maintenant quelques temps. J’ai longtemps hésité avant d’accepter, et ce n’est pas sans raisons.

Peur des aiguilles

peur des aiguilles.

Si j’ai mis longtemps pour me décider à me faire enlever les molaires, c’est surtout parce que je savais qu’il faudrait anesthésier avant de procéder aux extractions… ce n’est pas que je me plains tout le temps, mais j’ai toujours eu une petite phobie pour les aiguilles. Lorsque je sais que cette grosse aiguille va se planter dans mes gencives toutes douces, je peux vous dire que je ne suis pas du tout rassuré.

Mais ce qui m’a décidé, c’est surtout le fait que c’est la seule solution pour que je puisse retrouver une vie normale en été comme en hiver, sans avoir à me tordre de douleur lorsqu’il fait froid, ou encore à me priver d’une longue liste d’aliments que j’apprécie particulièrement ( je vous ai parlé de mes soirées crème glacée devant un bon film ?). Bref, j’ai programmé l’intervention dans environ 10 jours. Après cette ultime étape, à moi la bonne santé !