Mon appartement en loi Pinel à Toulouse : des news

Voilà maintenant quelques temps que je ne vous ai pas donné de nouvelles concernant mon appartement en loi Pinel

Trouver des locataires : un long périple

Comme le but d’un investissement locatif est d’acquérir un bien immobilier afin de le mettre en location, je me suis donc lancé dans la recherche de locataires. Je vous avoue, je n’ai pas trouvé mieux que les méthodes classiques pour commencer : annonces dans les journaux, ainsi que sur les réseaux sociaux.

agent immobilier

Malheureusement cela n’a pas vraiment porté ses fruits. J’ai alors dû me tourner vers des sociétés spécialisées dans l’immobilier. Je dois dire que j’ai été agréablement surpris car ils ont pris en compte tous les critères, en tenant compte également des exigences de la loi Pinel par rapport aux niveaux de ressources et aux loyers. J’étais assez rassuré parce qu’ils avaient la notoriété et les contacts nécessaires pour trouver des locataires plus rapidement que moi.

Bien évidemment, il faut prévoir une rémunération pour eux, mais c’est toujours ça de gagné ! Imaginez ne serait-ce qu’une seconde si je ne trouvais pas de locataire après tant d’efforts financiers et autant de gymnastique intellectuelle !

L’attente, un moment dur à passer

Bref, je suis donc dans l’attente qu’ils me passent un coup de fil afin de m’annoncer la bonne nouvelle. En attendant, je croise les doigts et tout ce qu’on peut croiser. Je me dis qu’au pire, je pourrai demander à mes parents si ça les intéresse de venir habiter dans cet appartement en loi Pinel à Toulouse, en tant que locataires.

En effet, la nouvelle loi concernant les programmes Pinel accepte que les locataires soient des ascendants ou descendants directs, à condition qu’ils ne fassent pas partie du foyer fiscal du bailleur. D’ailleurs, cela me permettra de ne pas trop me soucier de la gestion locative : je sais que mes parents ne vont jamais prendre le risque d’avoir des impayés ou de détériorer les lieux, dans la mesure où ils savent pertinemment que cet appartement neuf constitue une source de revenus pour moi et surtout un patrimoine que je laisserai à mes enfants… et puis Toulouse est une ville qui leur correspond parfaitement en tant que retraités : l’endroit est paisible, les habitants sont aimables, etc.

locataire

Mais bon, tout cela n’est que spéculations encore, attendons de voir ce que nous dira l’agence immobilière. Bien entendu, je vous tiendrai au courant concernant cette aventure avec mon appartement en loi Pinel à Toulouse, qui commence à me stresser sérieusement compte tenu des enjeux…